Une erreur est survenue dans ce gadget

29 nov. 2009

Ralentir la croissance des cellules malignes!



Immédiatement aprés cette radiothérapie, c'est le retour du Tarcéva. Chimio orale qu'on m'a offerte en quatrième ligne, un peu contraignante par le fait qu'il faille être à jeun deux heures avant et une heure après la prise, et éviter de prendre les autres médicaments de la journée proche de l'heure de prise, cette chimio reste malgré ses effets secondaires une des moins lourdes à supporter parmi celle qu'on ma proposées. C'est essentiellement la peau qui écope, éruption acnéiforme,prurit, parfois intense, démangeaisons, urticaires , panaris aux ongles des mains et des pieds, irritation du cuir chevelu, mais dès qu'on arrête le traitement, tout ces inconvénients disparaîssent après une à trois semaines et tout rentre dans l'ordre. De plus, ces inconvénients sont relativement bien contrôlés avec un antibiotique de type tetracycline (minocycline), un cortico-stéroide(prednisone) et parfois un anti-hystaminique, plus une crème 1% d'hydrocotisone(betaderm) pour les irruptions locales, et une bonne hydratation (GlaxalBase) réguliére de l'ensemble du corps. Ça occupe un peu!
L'objectif de cette chimio est de ralentir la progression des cellules cancéreuses. (Voir les documents ci-joints pour savoir comment ça marche, dans le cas ou ça marche!) J'ai pris Tarceva pendant quatre mois avant la radio. Lors des deux premiers mois, réponse évidente sur les petites métastases autour de mes reins, en faisant disparaître certaines des écrans radar et diminuer d'autres en dimensions. Le résultat à été plus timide sur la tumeur principale, et nulle sur las ganglions du médiastin. Les deux mois suivants, les méta disparues ne sont pas réapparues, mais pour le reste, il y a eu progression modérée. D'où la décision de faire cette salutaire radiothérapie. Et maintenant on reprend ce médicament jusqu'a la prochaine visite chez l'oncologue en espérant que cela puisse rendre les cellules malignes encore plus paresseuses.
Une nouvelle combinaison de 2 thérapies ciblées Avastin+ Tarceva