Une erreur est survenue dans ce gadget

15 mai 2012

Le bonheur arrive de toutes les directions

Quelques mots écrits par Denis au cours de sa maladie :
Quand on a mal aux dents pendant des mois et que d’un coup ça s’arrête, on est en mesure de savoir ce qu’est le bonheur de ne plus avoir mal aux dents!

Merveilleux moment pour moi, plein de vie, d’énergie. Répit, délai, ouverture, recul, distance, mi-temps. Ce n’est pas que tout en moi s’est amélioré, rien n’a changé.
Mais là, je ne veux pas quitter “ce moment délicieux et léger”. Je tente de refaire ce que j’ai fait depuis des mois, vivre de la même façon, laisser entrer dans mon corps les mêmes ingrédients, répéter les pensées qui semblent bonnes pour vivre, chasser celles qui détruisent, me débarrasser du stress, me laisser gagner par les mêmes sommeils, faire et refaire de longues marches solitaires un peu comme s’il s’agissait de recomposer un élixir qui permet de garder un peu de vie, comme de l’huile pour une lampe.
Le bonheur arrive de toutes les directions. Si je me mets à penser qu’il ne peut venir que de la guérison, ou de la survie, ou de la stabilité de la maladie, je risque de passer à côté de toutes les occasions de le rencontrer. Il y a donc plusieurs portes, plusieurs fenêtres grandes ouvertes, le moment est propice.
C’est ici et maintenant. Le temps devant moi est finalement peu important.